Le coût de l’électricité lors d’une rénovation

stromkosten sparen

 

Refaire une installation électrique pour la rénovation d’une pièce ou de la maison entière revient toujours à un prix très élevé. Mais il est difficile de donner le coût total.

C’est pourquoi nous avons décidé de vous donner le budget en fonction des différents travaux et des différentes étapes.

Vous n’aurez ainsi plus qu’à additionner les tarifs qui vous intéressent.

Sachez toutefois qu’il y a un calcul très simple pour calculer le coût de l’installation électrique complète.

Il s’agit de ce calcul : surface en m² de votre habitation x 80 à 100 euros de l’heure HT. Pour un appartement de 100 m² par exemple, la rénovation coûtera 100 x 80 € ou 100 x 100 € soit 8 000 euros et 10 000 euros.

Pour le reste, nous vous détaillons les frais et fournitures pour que vous prévoyiez au plus proche le budget de votre rénovation électrique.

Pourquoi rénover ses installations électriques ?

La première raison qui justifie une rénovation électrique est de respecter les normes en vigueur et notamment la norme NFC 15-100.

Pour être conforme aux nombres françaises, votre installation doit comporter ;

  • Un tableau modulaire rassemblant l’ensemble des dispositifs
  • Un disjoncteur
  • Des prises équipées de broches de terre
  • Une protection différentielle générale de 500 mA
  • Des dispositifs différentiels haute sensibilité de 30 Ma

Sachez que les installations électriques datant d’avant 1991 sont considérées comme vétustes et elles ne sont pas prévues pour répondre aux sollicitations d’aujourd’hui.

Une installation vétuste peut être lourde de conséquences avec notamment le risque d’échauffement ou de court-circuit pouvant entraîner un incendie.

Si c’est pour cela que vous rénovez votre système électrique, vous faites le bon choix.

Rénovation partielle ou complète ?

La rénovation partielle est choisie lorsque seulement une partie du réseau est vétuste.

Elle comprend le remplacement du tableau électrique et l’ajustement de modifications en fonction de l’état de conformité de votre habitation.

Il est possible de faire la rénovation électrique pièce par pièce avec un raccord sur les nouvelles lignes prévues.

Notre conseil : Attention, remplacer simplement vos prises vétustes n’est pas considéré comme une rénovation partielle.

Conserver des lignes vétustes avec des prises neuves ne sert strictement à rien.

Pour la rénovation complète, il faut envisager une dépose complète de l’installation existante afin de la remplacer par un dispositif correspondant aux besoins actuels.

Elle comprend généralement :

  • Le remplacement des câbles
  • Le respect du nombre d’appareils par lignes électriques
  • Le remplacement du tableau électrique mais également de ses composants
  • La mise en conformité du réseau
  • La mise en terre du circuit

Pour la rénovation électrique de votre habitation, sachez que vous pouvez faire une réfection électrique encastrée ou apparente.

La réfection encastrée demandera un budget plus important.

Le prix d’un tableau électrique

Le tableau électrique renferme les différents modules de votre système.

Il vous permet d’avoir accès à l’ensemble de votre installation en un seul coup d’œil.

Un tableau électrique nu coûte entre 20 et 100  euros.

Pour un tableau électrique pré-équipé, il vous en coûtera entre 100 et 400 euros environ.

Le prix d’un compteur électrique

Il est obligatoire pour mesurer votre consommation électrique et est soit électronique soit gradué.

Un compteur électrique coûte environ 250 euros et environ 200 euros pour un modèle gradué.

Le prix d’un disjoncteur

Le disjoncteur est indispensable pour défendre votre installation électrique des surchauffes.

Il permet de couper certains secteurs ou l’installation toute entière. Vous aurez besoin d’un disjoncteur général, divisionnaire ou différentiel. Pour les trois, prévoyez un coût de 30 à 300 euros.

Le prix d’un interrupteur différentiel

Son prix dépend de son ampérage. Plus il est élevé et plus l’interrupteur coûtera cher. Prévoyez un budget de 30 à 100 euros.

Autres prix de matériels électriques

  • Un fusible : ils se vendent aux alentours de 10 euros la boîte de dix. Ce n’est pas cher mais n’oubliez pas que vous en aurez besoin d’un grand nombre
  • Un délesteur : il n’est pas obligatoire et heureusement car il coûte aux alentours de 400 euros. Il est toutefois conseillé si vous souhaitez contrôler votre consommation quotidienne en électricité et donc alléger votre facture
  • Un variateur coûte entre 10 et 100 euros
  • Une minuterie coûte entre 20 et 60 euros
  • Un contacteur vaut entre 20 et 70 euros
  • Les interrupteurs coûtent entre 2 et 80 euros

Nos conseils

Rénover l’électricité demande un certain savoir-faire. On ne se lance pas dans des travaux d’électricité si on ne s’y connaît pas un minimum.

Il en va de la sécurité de votre habitation mais également des personnes qui vivent sous votre toit.

Refaire l’électricité complète n’a rien à voir avec un changement de prises ou d’interrupteur. Laissons au professionnel ce qu’ils savent faire de mieux : leur métier.

Nous vous  conseillons de faire faire au moins 3 devis auprès de 3 professionnels différents.

Cela vous permet de vérifier le sérieux et l’honnêteté du professionnel que vous souhaitez engager pour vos travaux.

Pensez à ne pas oublier la TVA dans votre budget. Pour une rénovation elle est de 7 % pour une habitation de plus de 2 ans.

N’oubliez pas non plus les frais de déplacement. Ils sont de 20 euros dans la plupart des cas.

Pour diminuer ce tarif ou pour qu’il ne soit pas trop élevé nous vous conseillons de faire appel à un électricien qui travaille près de chez vous.

Les électriciens prennent souvent de gosses marges lors de l’achat du matériel nécessaire à la rénovation.

Pour réduire votre facture, rien ne vous empêche d’acheter vous-même ce matériel. Mais il vous faudra le préciser à l’électricien au moment du devis.

En résumé

Une rénovation de l’électricité coûte cher mais c’est une installation à ne pas négliger pour réduire absolument les coûts. Une installation défaillante peut entraîner des risques d’électrocutions ou pire des incendies. Alors certes, le coût de la main d’œuvre est chère mais est largement justifiée car elle permet de ne pas mettre votre famille en danger par soucis d’économies.

protection