Construire un mur en parpaing

Monter un mur est une opération délicate et réservée aux personnes qui sont déjà initiées à la maçonnerie.

Il faut faire des fondations, couler du béton et beaucoup d’autres étapes qui demandent de la pratique. Si vous ne vous en sentez pas capable, mieux vaux faire appel à un professionnel.

Si par contre vous vous en sentez capable, suivez bien toutes nos étapes et nos conseils.

Construire un mur en parpaing

Délimiter l’emplacement du futur mur en parpaings

La réussite d’un mur en parpaing réside dans ses fondations. Elles sont essentielles pour la durabilité et la solidité de votre mur. Vous devez donc commencer par là.

La première chose à faire est de délimiter l’emplacement du mur. En effet, le marquage et la délimitation vont être des repères qui vont guider la construction du mur.

Pour délimitez un mur, vous devez planter des piquets ou des jalons dans le sol aux extrémités du futur mur. Les fondations doivent bien sûr être plus larges que le mur en parpaings.

Les fondations et donc l’emplacement des jalons doivent être larges d’au moins 40 cm. Placez un cordeau d’un piquet à l’autre pour avoir votre délimitation.

Notre conseil : vous pouvez compléter cette installation en enfonçant de plus grands piquets (de type chevrons), plus écartés et plus éloignés.

Réunissez ensuite ces piquets avec une planche (traverse de bois) et plantez deux clous dans le prolongement des premiers jalons. Vous serez ainsi moins gêné au moment des fondations.

281357-Faire-des-fondations-pour-un-mur-2--main-11753045Les fondations

Bêchez le sol afin d’atteindre la profondeur de la mise hors gel des fondations et évasez la terre afin de réaliser une semelle de fondation.

Préparez le béton en mélangeant du ciment, du sable sec, du gravillon et de l’eau. Adaptez bien sûr les dosages en fonction du volume des fondations.

Par exemple, pour un sac de ciment de 35 kilos, il faut 20 à 22 pelles de gravillons et 10 à 12 pelles de sable. La quantité d’eau dépend du taux d’humidité du sable.

Vous devez d’abord couler une épaisseur de 4 cm environ de béton de propreté (faible teneur en ciment). Laissez sécher tout une journée.

Une fois qu’il est sec, placez des semelles de ferrailles surélevées par de petites cales de plastique et reliez-les avec du fil recuit.

Remplissez ensuite les fondations de béton et laissez sécher au moins une semaine.

Maçonnerie_murs_élévationLa pose des parpaings

Afin d’assembler les parpaings, vous allez devoir préparer du mortier. Mélangez du ciment, du sable à maçonner et de l’eau.

Les dosages doivent être adaptés selon la surface du mur. Si vous utilisez es parpaings de 20x20x50, sachez qu’il vous faudra 50 à 60 kg de sable et 17 à 20 kg de ciment au m².

Sur le béton des fondations, marquez le périmètre du mur à l’aide d’un cordeau de traçage bleu.

Installez un chevron derrière chaque extrémité de l’emplacement du mur et reliez les deux chevrons avec un cordeau. Cela facilitera l’alignement horizontal des rangées de parpaings.

Pour l’alignement vertical des parpaings, il sera vérifié avec un fil à plomb ainsi qu’avec un niveau.

Vous allez devoir maintenant étendre une couche de mortier à l’intérieur des limites du tracé bleu. La couche doit faire 2 à 3 centimètres. Déposez la première rangée de parpaing.

Placez des parpaings d’angle à chaque extrémité et selon les besoins, en intermédiaire selon la longueur et la hauteur du mur.

Les ferrailles seront glissées dans les creux des parpaings lorsque le mur est à hauteur définitive. Cela solidifiera la structure.

Alignez ensuite les parpaings soit en laissant des joints verticaux de 1 cm de large soit en posant les éléments côte à côte. Remplissez les joints avec du mortier.

Vous allez devoir maintenant poser une couche de mortier cisaillé à l’aide d’une truelle sur toute la première rangée de parpaing. Déposez ensuite la deuxième rangée et ainsi de suite.

Sachez qu’il faut décaler les joints verticaux d’une rangée à l’autre.

Afin de créer un décalage, utilisez un parpaing cassé en deux à l’aide d’un martelet et placez-le au début et à la fin de la deuxième rangée. Faites la même chose sur toutes les rangées paires du mur.

parpaing-monter-angle-mur-l638-h387-c

Nos conseils

Pour découpez les parpaings, utilisez une meuleuse électrique. Il existe des parpaings prêts à être cassés en deux. C’est plus pratique et plus rapide.

Demandez ce type de parpaings là où vous achetez les autres.

A chaque fois que vous faites une rangée, raclez les joints avec une truelle. Lorsque la dernière rangée de parpaings est montée comblez les joints trop creux avec du mortier.

La prise du mortier dépend en grande partie de la température et du niveau d’humidité.

Nous vous conseillons donc de couvrir votre mur avec une bâche et de le laisser sécher durant plusieurs jours.

Une fois que votre mur est terminé lissez l’ensemble des joints avec votre truelle.

Comment monter un mur en parpaing

Devis Gratuits

Demandez 3 devis gratuits et sans engagement


Cliquez ici