Comment poser des plaquettes de parement dans son salon ?

Pour un style loft new-yorkais avec des plaquettes aspect brique, chaleureux avec des pierres, les plaques de parement habillent votre salon en multipliant les effets déco.

Très simples à installer, vous verrez que vous pouvez changer complètement le style de votre salon sans faire appel à un professionnel.

Pour cela, suivez bien toutes nos étapes et nos conseils et vous profiterez très vite de votre nouveau salon !

La préparation

Vérifiez tout d’abord que votre mur est propre, sec et non friable même si la colle va absorber quelques petites irrégularités de surface.

Si votre mur est tapissé, il va bien sûr falloir enlever le papier peint. S’il est peint, vous devez le poncer superficiellement avec un abrasif à gros grains afin d’améliorer l’accrochage de la colle.

En présence de plâtre ou de carreaux de plâtre, en striant légèrement la surface, cela augmentera l’adhérence.

Vous devez vérifier la planéité du sol et son niveau. Un bon départ pour la pose des plaques est bien sûr préférable.

En cas de défaut, vous devrez commencer la pose par le deuxième rang en vous guidant sur un tasseau d’appui. Tracez la ligne de pose du deuxième rang au cordeau  poudre et alignez le tasseau pour le cheviller provisoirement.

Si vous posez des plaquettes sans joint, il vous suffira de les plaquer contre le tasseau-guide pour le premier rang et de continuer l’élévation.

Faites tout de même un tracé horizontal tous les 3 rangs afin de délimiter la zone d’encollage.

Si vous posez des plaquettes aux formes régulières (briquettes de terre cuite), la régularité du joint sera assurée par des cales d’épaisseur, à raison de deux par élément.

Si vous posez des plaquettes de pierres reconstituées de formes irrégulières, un tracé tous les trois rangs en tenant compte de l’épaisseur des joints sera suffisant.

354x264_c_5bb5ca3f59La pose des plaquettes

Commencez par préparer votre ciment-colle selon les indications du fabricant.

Si vous utilisez un produit déjà prêt, mélangez-le quelques minutes dans un seau afin de le rendre homogène.

Pour les petits formats, il suffit d’encoller le dos des plaquettes. Au-delà d’une surface de 0,8 à 0,9 m² soit des plaquettes de 25×35 cm, doublez l’encollage.

Dans ce cas, encollez le mur sur une surface correspondant à 3 ou 4 plaquettes et étalez la collez de suite avec une spatule crantée.

Encollez le dos d’une plaquette, égalisez à la spatule crantée en croisant le sens de la passe par rapport au mur.

Posez la plaquette contre le mur encollé en appuyant le bas contre le tasseau. Tapotez ensuite avec un maillet en caoutchouc afin que la plaquette adhère mieux.

Collez 3 ou 4 plaquettes le long du tasseau et poursuivez sur le rang du dessus. Vérifiez de temps en temps l’horizontalité avec un niveau à bulle.

Dans le cas de plaquettes à joints décalés, une rangée sur deux commence avec une plaquette coupée en deux.

Tracez des repères verticaux sur le mur avec un niveau à bulle posée sur une règle afin de contrôler les alignements.

Lorsque la partie encollée est couverte, continuez sur le même principe jusqu’au bout du mur.

354x264_c_aa5e86c481Les coupes de plaquettes

A la fin de la rangée, placez la plaquette à rectifier contre le mur et repérez la ligne de coupe par rapport au dernier élément posé.

Si vous n’avez pas de coupe-carreau à eau, vous pouvez utiliser une meuleuse d’angle équipée d’un disque diamanté pour la coupe de plaquettes en pierres naturelles.

Placez la plaquette contre une planchette martyre et guidez la meuleuse en progressant lentement.

Pour les plaquettes ne dépassant pas 10 mm d’épaisseur, vous pouvez utiliser une carrelette manuelle.

Pour les prises et les interrupteurs, si vos plaquettes sont planes, repérez le point de passage et découpez à l’aide d’une scie à trépan en vous adossant sur une planche martyre.

Pour des surfaces trop irrégulières, nous vous conseillons des découpes droites d’encastrement avec une meuleuse d’angle.

354x264_c_8fb108a7a5Les plaquettes avec joints

Si vos plaquettes ont des joints, il suffit d’un encollage au dos. Vous pouvez commencer directement près du sol.

Dans la majorité des cas, les fabricants fournissent des petits segments de bois pour maintenir l’écart entre plaquettes.

Cela évite qu’elles ne glissent vers le bas.

Au bout de quelques heures, préparez le mortier spécial en mélangeant la poudre à l’eau selon les indications du fabricant.

Déposez ensuite un peu de mortier sur un platoir et approchez-le au plus près du joint.

Poussez délicatement la pâte avec le fer à joint pour le garnir.

Attendez un peu que le produit prenne et lissez doucement avec un fer à joint.

Enlevez le surplus avec une balayette à poils souples ou un pinceau.

Vous avez maintenant un salon avec un nouveau style et une nouvelle déco !

Devis Gratuits

Demandez 3 devis gratuits et sans engagement


Cliquez ici