Toutes les subventions pour vous aider à rénover votre maison

energie haus

Rénover sa maison coûte cher et ce, même si vous faites vous-même les travaux.

Il y a tellement de choses à faire quand on se lance dans une rénovation !

Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses subventions qui peuvent vous soulager d’un poids financier.

Vous en avez très certainement entendu parler mais nous savons que c’est compliqué de toutes les connaître et de savoir si vous y avez droit ou pas.

C’est pourquoi nous vous détaillons sur cette page toutes les subventions qu’il existe pour aider financièrement ceux qui désirent rénover leur maison ou leur habitation.

Vous êtes prêts pour toutes ces bonnes nouvelles ?

anahLes subventions de l’Anah

Afin d’améliorer la qualité des logements anciens, l’Anah (Agence nationale de l’habitat) accorde des aides financières aux propriétaires. Ces aides concernent :

  • Les propriétaires bailleurs qui s’engagent à faire des travaux de rénovation dans les logements qu’ils louent
  • Les propriétaires occupants de leur habitation. Pour en bénéficier, ils doivent respecter certains plafonds de ressources. Ceux-ci prennent en compte la composition du ménage et la situation géographique du bien.

De manière générale, l’Anah subventionne des travaux qui concernent la salubrité, les économies d’énergie et d’isolation thermique :

  • La réfection des réseaux eau, électricité et gaz pour une mise aux normes et de branchement d’un dispositif d’assainissement individuel (s’il est conforme)
  • L’installation d’un système qui utilise les énergies nouvelles et renouvelables (énergie solaire, géothermie)
  • L’amélioration de l’isolation thermique (double vitrage, double fenêtre, calorifugeage)
  • L’équilibrage et la régulation des installations de chauffage et de production d’eau chaude
  • La mise en place de matériels qui permettent de contrôler les dépenses d’eau
  • Les travaux d’extension
  • Les travaux relatifs à la santé des occupants

Pour bénéficier de subventions de l’Anah les logements doivent être terminés depuis plus de 15 ans.

Il faut également que les travaux soient effectués par des professionnels. Attention, il est indispensable de ne pas commencer les travaux avant d’avoir obtenu une autorisation par écrit.

Pour obtenir une subvention de l’Anah, vous devez prendre contact puis déposer un dossier auprès de l’Anah du département dans lequel se situe le logement.

Les travaux doivent être ensuite faits dans les trois ans de l’octroi de la subvention.

Sachez aussi que l’habitation doit être occupée à titre de résidence principale pendant au moins 6 ans après l’achèvement des travaux ou louée pendant au moins 9 ans toujours à titre de résidence principale.

L’éco-subvention de l’Anah

Afin d’encourager les propriétaires modestes à rénover leur habitation, l’Anah propose une éco-subvention.

Pour l’obtenir il faut être obligatoirement propriétaire occupant d’un logement achevé depuis plus de 15 ans et que vous vous engagez à l’occuper à titre de résidence principale durant 6 ans après la fin des travaux.

Cette subvention s’applique aux travaux de rénovation thermique comme par exemple l’isolation des combles et murs, le remplacement d’une chaudière ancienne.

Bien sûr ces travaux doivent être réalisés par un professionnel et le montant total doit être compris entre 1500 et 13000 euros.

L’Anah prend en charge une partie des travaux de rénovation en versant une subvention dont 70 % du montant est disponible dès le démarrage du chantier.

Logo du dispositif "J'éco-rénPrimes à la rénovation énergétique

Autre bonne nouvelle, l’Etat a lancé deux nouvelles primes de 1350 et 3000 euros afin d’inciter les travaux de rénovation.

Ces primes couvrent plusieurs travaux de performance énergétique comme l’isolation et l’amélioration du chauffage. Si l’on en croit le gouvernement, elles peuvent être perçues par 2/3 des français.

Ces primes font l’objet d’une campagne intitulée « J’éco-rénove, j’économise ».

La prime d’un montant de  3000 euros s’adresse aux ménages les plus modestes.

Elle vient en complément des aides de l’Anah et remplace la prime FART qui n’ouvrait droit qu’à 1600 euros.

La prime de 1350 euros est attribuée aux ménages qui ne peuvent pas bénéficier de l’aide de 3000 euros.

Les revenus du foyer ne doivent pas dépasser 25 000 euros pour une personne et 35 000 euros pour deux personnes. Cette somme est majorée de 7 500 euros par personne supplémentaire.

Pour bénéficier de la prime de 3 000 euros :

  • Les travaux doivent offrir une amélioration de la performance énergétique de l’habitation d’au moins 25 %. Les travaux ne doivent pas être commencés avant le dépôt du dossier.

Pour bénéficier de la prime de rénovation de 1 350 euros :

  • Travaux d’isolation thermique de la totalité de la toiture
  • Travaux d’installation de chaudières ou d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses
  • Travaux d’isolation thermique de la moitié des murs donnant sur l’extérieur
  • Travaux d’isolation thermique de la moitié des parois vitrées donnant sur l’extérieur
  • Travaux d’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable

Bien sûr, pour bénéficier de ces aides les travaux doivent être réalisés par un professionnel.

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter un conseiller spécialisé dans un Point rénovation info service le plus proche de chez vous.

logo-conseil-regionalLes aides des collectivités locales

Les Conseils Généraux, les régions et les municipalités donnent des subventions en rapport avec les économies d’énergie et le développement durable mais également pour d’autres travaux qui contribuent à l’amélioration de l’habitat.

Pour vous renseigner, n’hésitez pas à consulter les sites web de votre région et de votre Conseil Régional.

En résumé

Comme vous pouvez le constater, les subventions sont une véritable bouffée d’oxygène lorsque l’on doit rénover son habitation.

La plupart sont orientées vers les rénovations thermiques mais pas seulement. Cela ne coûte rien de faire des demandes, de remplir des dossiers et surtout, cela peut vous permettre de réduire la facture.

N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès de l’Anah, de votre région ou Mairie.

Devis rénovation

Demandez 3 devis gratuits et sans engagement


Cliquez ici