Tout ce que vous devez savoir sur les crédits pour vos travaux de rénovation

rubon386

 

Vous recherchez des infos sur le crédit d’impôt ou sur des moyens pour alléger le coût de vos travaux de rénovation ?

Il en existe, rassurez-vous mais pas facile de trouver des infos sur ces aides qui ont l’air bien compliquées au premier abord.

C’est pourquoi nous vous proposons ce guide pour vous tenir informer des aides auxquelles vous avez peut-être droit.

creditimpot2015transitionenergetiqueecotechconstruction__037250900_1159_27042015Le crédit d’impôt

Lorsque l’on prononce le mot impôt, on voit généralement rouge et les poils de nos bras s’hérissent.

Mais pas cette fois-ci et ça fait du bien. En effet, depuis le 1er septembre 2014, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) remplace le crédit d’impôt développement durable (CIDD).

Le crédit d’impôt est en fait une mesure fiscale qui permet à tout le monde, y compris les ménages non imposables, de bénéficier d’une aide de 30 % des sommes engagées pour des travaux de rénovation énergétique.

Parmi ces travaux on trouve le chauffage, l’isolation, l’installation d’équipements fonctionnant aux énergies renouvelables.

Le crédit d’impôt concerne également les matériaux, les équipements et les appareils éligibles.

Pour ce qui est des travaux d’isolation des murs par l’extérieur et par l’intérieur, des combles, du sol ou des toitures-terrasses, le crédit d’impôt s’applique sur la pose en plus de l’achat du matériel.

Les conditions pour obtenir ce crédit d’impôt :

  • Il faut que vous soyez domicilié et que vous travailliez en France
  • Les travaux doivent être réalisés pour votre habitation principale
  • Vous devez être propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit du logement
  • Respecter les indicateurs de performance des matériaux et équipements
  • Le professionnel qui fait vos travaux doit être labellisé RGE à la date d’engagement des travaux

Le crédit d’impôt est cumulable sous certaines conditions aux aides de l’Anah, à l’éco-prêt à taux zéro et certaines aides locales.

ecopret_0L’éco-prêt à taux zéro

On connait le prêt à taux zéro classique mais beaucoup moins l’éco prêt à taux zéro.

Celui-ci est uniquement destiné pour financer les travaux qui améliorent la performance énergétique de votre habitation.

Il n’y a pas de conditions de ressources pour bénéficier de ce prêt. Il est simplement obligatoire que les travaux soient réalisés dans un logement pour lequel vous êtes propriétaires et qui est occupé en tant que résidence principale par vous ou par un locataire.

Pour pouvoir bénéficier de ce prêt, votre projet de travaux doit permettre d’atteindre une performance énergétique globale minimale du logement. Ils concernent :

  • Le chauffage
  • L’eau chaude sanitaire
  • Le refroidissement l’éclairage
  • Les systèmes d’assainissements ne consommant pas d’énergie
  • L’isolation de toiture, des murs extérieurs, des parois et des portes extérieures
  • Les travaux d’installation ou d’amélioration de systèmes de chauffage et de ventilation
  • Les travaux d’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire qui utilisent une source d’énergie renouvelable

Attention : pour que l’éco-prêt soit éligible, il faut une association minimum de deux de ces types de travaux.

Le montant maximum de ce prêt est de 30 000 euros par logement.

Une fois qu’il est accordé, vous avez deux ans pour effectuer les travaux prévus. Une fois qu’ils sont faits, vous devez fournir à l’établissement bancaire un formulaire type accompagné des factures acquittées.

Au niveau des remboursements, ils sont d’une durée de 10 à 15 ans. Il faut bien sûr que les travaux soient réalisés par un professionnel.

Devis rénovation

Demandez 3 devis gratuits et sans engagement


Cliquez ici