Rénover le carrelage de sa salle de bain

renover carrelage salle de bainPour apporter une nouvelle fraîcheur à sa salle d’eau, l’une des meilleures solutions, hormis celle de rénover ses meubles de salle de bain, est de rénover le carrelage, sans pour autant le changer et se lancer dans des travaux interminables.

Il est aujourd’hui possible d’offrir une seconde jeunesse à cette pièce en quelques heures seulement, tout en ayant la garantie d’obtenir un résultat digne de celui d’un professionnel.

Toutefois, il convient de prendre en compte quelques particularités afin de mener à bien ces travaux dans les meilleures conditions.

Dans cet article, nous allons donc vous expliquer très clairement comment rénover le carrelage de sa salle de bain.

Mais avant de vous lancer à corps perdu dans la rénovation du carrelage de votre salle de bain, nous avons tout d’abord souhaité vous présenter les différents types de carrelage qui existent.

Vous pourrez donc facilement identifier le vôtre, et le travailler en fonction de ses particularités.

Ensuite, si vous pensez devoir refaire totalement le carrelage de votre pièce, nous vous expliquerons comment le choisir afin que votre achat vous apporte toute la satisfaction dont vous rêvez.

Comme vous pourrez le constater, rénover du carrelage salle de bain est loin d’être aussi compliqué qu’il n’y paraît.

Les différents carrelages de salle de bain

Avant de vous lancer dans vos travaux, nous avons tenu à ce que vous preniez connaissance, si ce n’est pas déjà le cas, des principaux types de carrelage que vous pourrez utiliser pour votre salle de bain.

De plus, même si vous souhaitez simplement repeindre le carrelage existant, il est important que vous sachiez de quel carrelage il s’agit afin de pouvoir utiliser des produits qui lui sont adaptés.

Le carrelage en céramique

carrelage ceramiqueLe carrelage en céramique est le plus utilisé pour les salles de bain. Il est à la fois solide et facile à entretenir.

De plus, il est le carrelage salle de bain le plus économique puisque son prix au mètre carré peut aller d’une quinzaine d’euros à plus de 120 euros pour les hauts de gamme.

Quoi qu’il en soit, ses propriétés sont toujours les mêmes.

La céramique est obtenue à partir d’un alliage savant de différents minéraux.

La matière première toujours utilisée est l’argile, à laquelle est rajoutée du quartz, du sable ou bien encore de la terre par exemple.

Ensuite, ce carrelage est moulé, coloré et cuit. Ainsi, lorsque vous le recevrez, il sera directement prêt à être posé et sa solidité sera tout simplement exceptionnelle.

Ce carrelage salle de bain pas cher est celui qui est le plus souvent présent au sein des habitations Françaises.

Le carrelage en faïence

carrelage faience

Le carrelage en faïence est moins souvent utilisé, mais il a pourtant de très nombreux avantages, dont celui d’être très fin, ce qui apporte inévitablement beaucoup d’élégance à une salle de bain.

Toutefois, cette finesse induit également le fait qu’il s’agit d’un matériaux beaucoup plus fragile que le carrelage en céramique.

Même collé au mur, un choc violent pourrait le fissurer ou le casser, ce qui vous obligerait à devoir le changer entièrement.

Contrairement à la céramique, la faïence est obtenue à partir d’argile claire, de sable et de roche argilo-calcaire. Ensuite, le principe est le même.

Elle est peinte et cuite, et ressort prête à l’emploi. Son tarif est environ deux fois plus élevé que pour la céramique. L

e principal avantage du carrelage salle de bain en faïence est d’être très élégant du fait de sa finesse, mais également du fait de sa brillance éclatante.

Le carrelage mural

carrelage mural

Le carrelage mural est un élément extrêmement important pour obtenir une salle de bain époustouflante de beauté, invitant à la détente et à la relaxation.

Concrètement, vous aurez le choix entre de nombreuses sortes de carrelages de salle de bain, comme le grès étiré ou émaillé, le grès cérame poli ou pleine masse par exemple.

Toutefois, nous vous recommandons vivement d’opter soit pour du carrelage mural en céramique ou en faïence.

Ces deux types de carrelages sont effectivement très simples à mettre en place et à nettoyer.

De plus, ils existent en de nombreuses formes et se déclinent à l’infini en ce qui concerne leurs coloris. Leurs tarifs restent tout à fait abordables, ce qui vous permet d’envisager des travaux relativement économiques.

En clair, en faisant le choix d’opter pour un tel carrelage, vous choisissez la simplicité et l’élégance, et vous pourrez réaliser ces travaux sans aucun problème, même si vous êtes un débutant dans ce domaine.

Comment choisir le carrelage de sa salle de bain ?

Désormais, vous savez que choisir le carrelage de sa salle de bain n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît puisqu’il faut se concentrer sur deux types principaux de matériaux.

Votre choix devra donc se faire en fonction de l’esthétique que vous souhaitez voir allouer à votre pièce.

Si vous êtes à la recherche d’un standing classique, alors choisir un carrelage en céramique pourra être la meilleure solution, d’autant plus qu’il est très solide et pourra donc rester en place pendant de nombreuses années sans jamais être victime de quelque trace d’usure que ce soit.

Le carrelage en céramique est reconnu pour être celui dont le rapport qualité/prix est particulièrement intéressant puisque pour quelques dizaines d’euros seulement, vous pourrez refaire toute une salle d’eau.

carrelage salle de bain

Toutefois, si vous souhaitez apporter encore plus d’élégance à votre salle de bain, et que vous souhaitez que celle-ci renvoie une image haut de gamme, alors vous tourner vers la faïence peut être le meilleur choix.

En effet, du fait de leur finesse, ces dalles de carrelage permettront à votre salle d’eau d’afficher une élégance à couper le souffle.

Toutefois, vous devrez y faire très attention puisque ce carrelage est relativement fragile.

Dans le cas où un meuble viendrait le cogner, il y a de grandes chances que la dalle se fissure ou se casse, dans quel cas vous devriez envisager de longs travaux de rénovation pour tout remettre en état, ce qui n’est pas forcément ce qui se fait de plus pratique.