Notre guide sur l’isolation des combles

Lorsque l’on rénove sa maison, l’isolation des combles est un choix de rénovation énergétique souvent fait.

Mal ou pas isolés, les combles sont à l’origine de la principale source de déperdition énergétique en hiver avec un pourcentage de 30 % de l’énergie qui est produite qui s’échappe par le toit.

En été c’est la partie de la maison qui est le plus exposée au soleil et si les combles sont mal isolés, il vous sera compliqué de ne pas avoir chaud lors des fautes chaleurs à l’intérieur de votre maison.

Il existe plusieurs façons d’isoler ses combles, plusieurs techniques mais également plusieurs matériaux. Et ce n’est pas facile de s’y retrouver dans la jungle des isolations pour combles.

Isoler cette partie de la maison ne se fait pas à la va-vite, sans réfléchir et des conseils sont toujours les bienvenus.

C’est pourquoi nous avons réalisé ce guide afin que vous y voyiez plus clair sur toutes les solutions qui se présenteront à vous pour isoler vos combles selon vos besoins ou votre budget.

combles-49-16La différence entre combles perdus et combles aménageables

Il existe deux types de combles : ceux qui sont aménagés et ceux dits « perdus ».

Les combles aménagés sont des combles où l’espace sous le toit n’est pas encombré par la charpente.

En règle générale, ils font 1,80 m de hauteur sous la charpente et l’angle de la pente est supérieur à 30 %. Ce type de combles comme leur nom l’indique peuvent être aménagés pour en faire un espace à vivre.

Il existe plusieurs techniques d’isolation des combles aménageables que vous nous expliquerons un peu plus bas mais sachez que vous pouvez procéder à une isolation sous rampant (sous la charpente) et par l’extérieur qui peuvent être complétées par une isolation du plancher.

Les combles perdus sont inhabitables en l’état et cela est souvent le cas lorsque la hauteur sous plafond est insuffisante ou lorsque la charpente est trop encombrante.

Pour l’isolation des combles perdus, il existe également plusieurs techniques : avec des rouleaux, par soufflage et par épandage.

Les différents isolants pour combles

Il existe une grande diversité d’isolants et vous n’aurez que l’embarras du choix :

  • Laine minéral (laine de verre, laine de roche)
  • Laine végétale (coton, chanvre, lin)
  • Laine animale (mouton, plume)
  • Isolant au polystyrène expansé
  • Le liège
  • Les fibres de bois
  • La perlite
  • Les isolants minces

Pour plus d’infos, sachez que les laines minérales ont le meilleur rapport qualité prix mais son très désagréables à manipuler et pas conseillées dans une pièce humide, la laine végétale a une faible performance d’isolation phonique, la fibre de bois est écologique et durable mais est chère.

isolation_par_exterieur_78-2b3daL’isolation par l’extérieur en quelques mots

Les professionnels recommandent cette méthode car il est toujours préférable d’empêcher le froid d’entrer dans la maison avant qu’il n’ait gagné la structure de l’habitation.

Mais elle est aussi la plus chère. Le principe de cette technique est simple : il s’agit de poser l’isolant entre la charpente et le matériau de couverture.

Ses avantages sont nombreux :

  • Elle permet de faire barrage au froid dès l’extérieur de la maison et évite ainsi le refroidissement de la structure de la construction
  • Elle minimise les ponts thermiques
  • Elle évite de perdre de la place dans les combles tout en profitant de l’esthétique de la charpente

Elle est appelée « sarking » et l’isolant se présente sous forme de panneaux rigides qui peuvent être posés en couches croisées pour une plus grande performance.

Combles-aménagés-intérieur-ou-extérieur-620x330L’isolation par l’intérieur en quelques mots

C’est la façon la plus simple et la plus économique pour isoler des combles aménageables.

La pose classique consiste à placer une ou deux couches croisées d’isolant, l’une entre les chevrons et l’autre perpendiculairement à ceux-ci embrochée sur des suspentes fixées à la charpente.

Vous l’aurez compris, cette méthode permet d’isoler par la charpente et au niveau des murs.

Il ne faut pas oublier l’isolation du mur pignon soit avec une ossature sur rail métallique soit avec des panneaux composites.

Autres infos à savoir sur l’isolation des combles

Vous conseillez pour le choix d’un isolant plutôt qu’un autre est compliqué. Chaque modèle ayant ses avantages et ses inconvénients.

Mais nous pouvons quand même vous conseiller de choisir un isolant ayant une résistance thermique la plus élevée possible. Au moins 7 m²K/W pour des combles perdus et 6 m²K/w pour les combles aménagés.

Pour l’isolation de vos combles, selon vos travaux, vous pouvez bénéficier d’aides financières comme l’éco-prêt à taux zéro ou encore bénéficier d’un crédit d’impôt. Il est financièrement intéressant de se renseigner.

On parle toujours de l’isolation thermique pour faire des économies, mais n’oubliez pas l’isolation phonique pour des combles aménagés.

Vous allez donc devoir choisir un isolant qui dispose à la fois d’une performance thermique et d’une performance acoustique élevée. Dans ce cas, le choix est plus limité et il se concentrera surtout sur la laine de verre ou la laine de roche.

Comment isoler vos combles aménageables

Devis Gratuits

Demandez 3 devis gratuits et sans engagement


Cliquez ici