Isoler phoniquement une pièce avec des plaques de plâtre à affaiblissement acoustique

Afin de vous protéger du bruit tout simplement, il est essentiel d’isoler phoniquement ses murs. Cela peut vous évitez d’entendre vos voisins ou votre ado qui écoute la musique à fond.

La solution la plus pratique et la plus intéressante est de doubler les murs avec une contre-cloison.

Les plaques de plâtre à affaiblissement acoustique sont parfaites pour jouer ce rôle et permettent également de limiter les variations de température de la pièce. Nous avons donc décidé de vous en expliquer la pose.

isolation-acoustique-de-faible-epaisseur-pour-plafond-1088-4625L’ossature de la contre-cloison

Vous devez commencer par un traçage au sol. Pour cela, près de chaque angle de mur tracez sur le sol un trait avec un crayon à une distance correspondant à la largeur du rail. Augmentez d’un centimètre ce repère.

Faites la même chose de l’autre côté. Marquez ensuite la ligne à l’aide d’un cordeau à poudre.

Pour le traçage à plafond, repérez la ligne de pose du rail de lisse haute avec un fil à plomb ou un niveau laser. Tracez là aussi au cordeau à poudre.

L’installation des rails

Vous devez fixer les lisses au sol. Dans le cas d’une recoupe de rail pour le passage d’une porte par exemple, mesurez et marquez le trait de coupe avant de découper le rail à l’aide d’une grignoteuse.

Collez ensuite du ruban acoustique sur le dessous du profilé et positionnez-le au ras du marquage. Si votre sol est en béton, vous devez utiliser des chevilles à frapper que vous fixez tous les 60 cm.

Pour fixer les lisses au plafond, c’est le même principe avec une fixation également tous les 60 cm et des chevilles qui sont adaptées à la nature de votre plafond.

cloison-pregymetalL’installation des montants

Vous devez tout d’abord matérialiser les points de fixation des montants. Pour cela, tracez un repère en bordure de pose puis tous les 60 cm.

Mesurez ensuite la hauteur entre les fonds des rails hauts et bas et enlevez 1 cm afin d’obtenir la hauteur de vos montants. Recoupez à la grignoteuse.

Commencez par le montant qui borde le cadre de la porte. Tenez-le avec le fond du profilé en U vers vous. Engagez le bas puis le haut du montant dans les rails et tournez d’un quart de tour pour ancrer.

Vérifiez l’aplomb sur le côté avec un niveau à bulle. Solidarisez le montant aux rails avec une pince à sertir.

Les rails intermédiaires sont doublés afin de raidir la cloison sans ajouter d’entretoise d’appui pour une hauteur sol plafond maximale de 2,50 m. Installez deux montants dos à dos sur votre repère. Placez-les d’aplomb et avec des vis auto foreuses, solidarisez les deux profilés.

Sertissez à la pince au bas des montants. Vérifiez l’aplomb, repérez la verticale au crayon et sertissez.

Pour les montants intermédiaires, faites la même opération. Terminez près du mur avec un montant simple équipé d’un ruban acoustique.

Selon le cas, vous serez obligés de mettre les derniers montants intermédiaires après celui qui vient contre le mur afin de pouvoir l’installer.

Le dessus des portes

Prenez un rail, tracez un trait à 20 cm en retrait du bord. Ouvrez ensuite les deux côtés du profilé avec une grignoteuse et pliez le rail à 90 °.

Mesurez maintenant la distance entre les deux montants qui bordent le haut de la porte.

Reportez cette mesure en partant de la pliure et tracez puis marquez 20 cm plus loin afin de couper. Revenez maintenant au tracé et ouvrez les deux côtés comme précédemment et pliez le rail à 90°.

Installez le profilé par ses deux retours, contre le montant. Vérifiez l’aplomb et sertissez la structure afin de solidariser l’ensemble.

Il vous faut maintenant découper 3 montants intermédiaires au-dessus de la porte, 2 à chaque extrémité et 1 centré. Sertissez. L’ossature est maintenant prête.

isoler-ventilerLa pose de l’isolant

Dans la majorité des cas, les lés mesurent 60 cm de large. Il est donc judicieux d’utiliser du rouleau de 120 cm prédécoupé à 60 cm. Si ce n’est pas le cas, coupez un rouleau en deux avec un couteau spécial laine de verre.

Relevez la hauteur à couvrir et recoupez la longueur selon vos mesures. Glissez ensuite le panneau isolant entre les montants et les lisses et bien enfoncer sur les côtés pour maintenir l’isolant en place. Continuez et garnissez l’ensemble des espaces entre montants.

cloison-acoustique-platre-4Fixez les plaques

Placez la première plaque sur chant, poussez-la contre l’ossature, soulevez à l’aide d’un cale-plaque d’un centimètre et commencer à visser contre les montants.  Pour cela, utilisez un embout spécifique qui va vous permettre de visser à fleur les plaques sans risque d’abîmer la surface de parement.

Vissez maintenant les plaques les unes après les autres au niveau des montants. Aidez-vous des repères imprimés sur la face de parement des plaques.

Pour découper les plaques à vos mesures, placez celles-ci au sol et guidez-vous avec une règle de maçon afin de trancher la ligne de coupe au cutter.

Relevez ensuite doucement la plaque sur chant, le trait de coupe vers l’extérieur et tirez l’un des côtés vers vous. La plaque va se casser nette.

Passez la lame d’un cutter le long de la pliure afin de trancher l’épaisseur du parement du carton. Vous pouvez passer un petit coup de râpe afin d’adoucir la coupe.

Positionnez ensuite la plaque, le côté coupé vers le mur (cela facilitera la réalisation des joints). Vissez comme précédemment.

Pour la partie haute, mesurez l’espace à combler et enlevez 1 cm. Coupez et fixez. Pour ce qui est de l’encadrement de la porte, glissez un profilé de cornière au-dessus du passage de la porte et solidarisez avec la plaque. Habillez maintenant le renforcement.

Jointoiements-verticauxAu bas des plaques, vous devez combler l’espace vide avec du mastic acrylique puis lisser. Faites la même chose en haut de la cloison, en bordure du plafond et sur les côtés.

Il faut maintenant réaliser les joints. Pour cela, garnissez-le creux formé par les bords amincis des plaques en descendant. Garnissez le reste en partant du bas et en remontant.

Repérez l’axe du joint et marquez le trait avec l’angle de la spatule (légèrement).

Humidifiez la bande à joint et positionnez-la en vous guidant du trait.  Marouflez la bande à la spatule inclinée afin de faire adhérer et enlevez l’excèdent d’enduit.

Le lendemain, repassez une couche d’enduit. Appliquez la couche de finition avec un plantoir chargé en prenant appui sur les bords extérieurs. Terminez en lissant d’un côté puis de l’autre. Agissez sans trop de pression. Il s’agit juste d’éliminer une éventuelle surépaisseur.

Pour les angles sortants au niveau du passage de la porte, ils peuvent être réalisés avec une cornière métallique perforée.

Coupez à vos mesures et fixez de chaque côté sur la plaque avec des agrafes en inox. Appliquez ensuite l’enduit en partant de l’intérieur de la plaque vers l’arête du profil qui sert de règle.

Laissez sécher jusqu’au lendemain et appliquez une couche de finition.

Vous avez maintenant terminée la pose d’une isolation phonique discrète et simple à installer ! Vous n’avez pas le temps n’y l’envie de réaliser vos travaux en maçonnerie vous même ? Alors rendez vous sur cette page.

Devis Gratuits

Demandez 3 devis gratuits et sans engagement


Cliquez ici