Comment rénover et vitrifier un escalier en bois ?

On parle toujours de la vitrification d’un parquet mais plus rarement de l’escalier. Pourtant, dans le cadre d’une rénovation de maison, il fait partie des tâches à faire.

Ce n’est pas compliqué à réaliser et surtout, il est tout à fait possible de le faire soi-même. Vérifiez toutefois qu’il ne soit pas trop abîmé ou qu’il n’y a pas de marches à changer.

Dans ce cas-là, il faut faire appel à un professionnel. Sinon,  suivez nos conseils et votre escalier retrouvera tout son charme.

Obtenez 3 devis gratuitement

rs300ea03-gdLe décapage et le ponçage de l’escalier

La première étape de la rénovation de votre escalier est de décaper et de poncer le bois.

En effet, lorsque l’on souhaite faire une vitrification, il faut toujours que le support soit lisse sinon le vitrificateur ne va pas bien adhérer au bois.

Si votre escalier est peint, passez un décapant spécial pour le nettoyer avant la rénovation. S’il est ciré, il existe des décireurs.

Ce n’est que lorsque votre escalier sera nettoyé de tout revêtement que vous allez pouvoir commencer son ponçage.

Pour le ponçage donc, utilisez une ponceuse à bande et du papier de verre. Attention à n’oublier aucune zone et surtout les angles.

Vous pouvez d’ailleurs utiliser une ponceuse d’angle pour vous faciliter la tâche. Il est possible que lors du ponçage vous remarquiez des petits trous ou des fissures. Ce n’est pas bien grave. Il vous suffit de les reboucher avec de la pâte à bois.

Lorsque vous avez fini de poncer votre escalier, aspirez chaque marche et dans les angles. Vous pouvez nettoyer vos marches avec de l’eau pour être sûr qu’il ne reste pas la moindre sciure.

Si votre bois est foncé, nous vous conseillons de l’éclaircir.

Pour cela, deux solutions s’offrent à vous : soit vous achetez dans le commerce un déclaircisseur pour parquet, soit vous pouvez utiliser de l’eau de javel diluée.

Dans ce dernier cas, mettez deux verres d’eau de javel pour un litre d’eau. Bien sûr, il faut que le bois soit entièrement sec avant de continuer la rénovation de votre escalier en bois.

IMG_2198La vitrification de l’escalier

Maintenant que votre escalier est propre, clair et sec, vous avez fait le plus gros rassurez-vous. Vous pouvez maintenant le vitrifier.

La plupart du temps on utilise un vitrificateur mais rien ne vous empêche d’huiler votre escalier, de le lasurer, de le cirer ou de le peindre. Nous expliquons plus bas comment faire.

Dans tous les cas, pour vitrifier un escalier, vous devez d’abord passer une sous-couche sur le bois.

Une fois qu’elle est sèche, passez une couche de vitrificateur, laissez sécher puis passez une seconde couche de vitrificateur.

Obtenez 3 devis gratuitement

Les autres options

Sachez que d’autres finitions sont possibles lors d’une rénovation d’un escalier en bois. Le vitrifier n’est pas une obligation :

  • Cirer l’escalier : appliquez tout simplement deux couches de cire. Vous n’avez pas besoin de sous-couche. Mais attention, avoir un escalier ciré demande de l’entretien.
  • Huiler l’escalier : appliquez deux à trois couches d’huile. Lorsque vous faites une application, patientez une dizaine de minutes et essuyez le bois. Entre chaque couche, attendez 24 heures. Son entretien sera simple. Il suffira de l’huiler à nouveau tous les trois ans.
  • Lasurer l’escalier : vous pouvez lasurer l’escalier avant de le vitrifié. C’est très simple. Vous appliquez la lasure avec un chiffon avant de poser le vitrificateur.
  • Peindre l’escalier : faites preuve d’imagination et surtout de fantaisie grâce à la peinture. Passez une sous-couche avant d’appliquer la peinture.

Qu’il soit abîmé, terne à cause du temps qui passe, rénover un escalier va le remettre au goût du jour. C’est simple et le rendu sera sublime !

Apprenez également à empêcher votre escalier de grincer

Devis Gratuits

Demandez 3 devis gratuits et sans engagement


Cliquez ici