Comment poser des gouttières en PVC ou en zinc ?

La gouttière est souvent considérée comme un simple accessoire de la toiture. Et pourtant, il est essentielle et même obligatoire pour la bonne étanchéité de votre toit.

Mais il existe plusieurs types de gouttières donc avant de penser à la pose il faut faire son choix et ce n’est pas forcément évident nous le savons très bien.

C’est pour cela que nous avons décidé de vous parler des différentes sortes de gouttières avant de vous expliquer bien sûr la pose.

Nous avons choisi de vous détailler la pose de la gouttière en zinc et de la gouttière en PVC.

Les différents modèles de gouttières

Vous trouverez principalement 4 types de matériaux pour vos gouttières : le zinc, le PVC, l’aluminium et le cuivre.

Chacun de ces matériaux a ses avantages et inconvénients que nous vous expliquons pour que vous ayez toutes les clés en main pour faire votre choix.

gouttiere-zincLa gouttière en zinc

C’est l’un des matériaux les plus utilisés pour les gouttières. Mais sachez que sa pose est un plus compliquée qu’une gouttière en PVC notamment.

Les avantages du zinc sont nombreux : durée de vie exceptionnelle (30 ans), une solidité à toute épreuve car le zinc ne craint pas les intempéries ni le vent et enfin, son esthétisme qui fait qu’il s’accorde avec toutes les toitures et types de façades.

Le zinc a également quelques inconvénients : son prix (entre 20 et 30 euros le mètre linéaire) mais il est justifié par sa solidité et sa grande durée de vie et il ne doit pas être posé en bord de mer car il risque de s’oxyder.

gouttiere-pvcLa gouttière en PVC

C’est la plus achetée car la moins coûteuse. Parmi ses autres avantages, on trouve une durée de vie plus qu’acceptable (une quinzaine d’années) et sa facilité de pose.

Parmi les inconvénients d’une gouttière en PVC on peut citer que c’est un matériel plus fragile que d’autres, qu’elle est aussi moins durable que le zinc ou le cuivre par exemple et qu’il y a un risque de fuites entre les raccords.

La  gouttière en aluminium

C’est une bonne alternative au PVC. L’aluminium a une excellente durée de vie (une vingtaine d’années), une grande solidité, est léger ce qui facilite sa pose et enfin, une gouttière en aluminium se trouve à prix abordable.24a6fcb3-3c8a-42cf-b295-1a2e5de46d10_page_home

Comptez entre 15 et 25 euros le mètre linéaire.

Le principal inconvénient de la gouttière en alu est qu’elle est plus chère que le PVC et le nombre de modèle que l’on trouve sur le marché est assez limité.

La gouttière en cuivre

Il faut bien le reconnaître, la gouttière en cuivre est de moins en moins utilisée même si ses avantages sont incontestables.

La gouttière en cuivre est celle qui a la plus grande durabilité (plus de 50 ans), s’entretient très facilement, est très solide et c’est un matériau facile à modeler.

Mais une gouttière en cuivre a également quelques inconvénients dont son prix qui est assez élevé (entre 30 et 40 euros le mètre linéaire), une pose qui doit être effectuée par un professionnel et attention, le cuivre est la proie favorite des voleurs, donc c’est un investissement assez risqué.

Notre conseil : si nous devions vous conseiller un matériau plutôt qu’un autre, sachez que la gouttière la moins chère est en PVC et sa pose est simple mais la gouttière la plus pratique est en zinc avec une durabilité et un entretien facile qui font sa popularité. Mais attention à l’air iodé.

Comment choisir une gouttière ?

Sachez que le matériau de votre gouttière n’est pas le seul critère dont vous devez tenir compte dans votre choix. Elle faut également prendre en considération :

  • L’architecture de la toiture : tous les modèles ne s’accordent pas à tel type de toiture et il faut tenir compte également des dimensions et de la disposition de votre toiture pour faire votre choix
  • La pose : si vous voulez faire vous-même la pose de la gouttière, évitez les modèles métalliques qui doivent être soudées par un professionnel et préférez donc une gouttière sans soudure
  • Les règles locales d’urbanisme : vous ne pouvez pas faire ce que vous souhaitez selon la région. En effet, certaines communes interdisent certains matériaux. Le mieux est de vous renseigner auprès de votre mairie.
  • Les dimensions : si vous habitez une région pluvieuse évitez les modèles peu profonds car ils seront sujets à des débordements.

Poser une gouttière en PVC

Vous vous êtes décidé pour des gouttières en PVC ? Il est alors temps de vous expliquer comment les poser.

Sachez qu’une gouttière en PVC se fixe à l’aide de crochets. Commencez par installer les crochets en suivant une pente de 5 mm par mètre le long de votre toiture. Cette pente est nécessaire afin d’éviter la stagnation des eaux.

Une fois que vous avez installé vos crochets, vous pouvez clipper la gouttière. Installez un à un tous les éléments de la gouttière.

Pour finir la pose, il faut poser la descente. Elle doit être située à 2 cm du mur et peut être emboîtée dans les autres éléments de la gouttière en PVC.

pose-collee-de-gouttieres-en-zinc-5402-7865Poser une gouttière en zinc

La pose de la gouttière en zinc est un peu plus compliquée et demande un peu plus de temps et de savoir-faire. Pourquoi ?

Parce que vous allez devoir utiliser du matériel de soudure. Si vous ne savez pas le faire, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel.

Mais si vous vous en sentez capable, il vous suffit de suivre avec soin les différentes étapes que nous vous détaillons.

Mesurez d’abord la longueur de gouttière dont vous avez besoin. Pensez à suivre la pente de 5 mm par mètre.

Comme pour les gouttières en PVC, vous devez fixer des crochets. Ils doivent avoir un intervalle de 40 cm entre eux.

Servez-vous des mesures que vous avez prises pour commencer à préparer le nombre de tronçons dont vous avez besoin.

Il est temps maintenant de passer à l’assemblage de la gouttière. Elle s’assemble jointure par jointure. Entre chacun d’elles, utilisez du mastic siliconé afin de faciliter le collage.

Vous devez ensuite passer à l’étape de la soudure. Avec votre matériel, faites des points sur tout le long de la jointure puis assemblez la gouttière.

Maintenant que la gouttière est prête, vous pouvez la poser. Pour cela, n’hésitez pas par vous faire aider par une personne.

Vous savez maintenant quel type de gouttières vous avez besoin en fonction de vos besoins et de votre budget et vous savez comment poser une gouttière en zinc ou en PVC.

Poser une gouttière en PVC

Devis Gratuits

Demandez 3 devis gratuits et sans engagement


Cliquez ici