Comment installer un WC classique ou un WC suspendu ?

L’installation d’un WC fait partie du domaine de la plomberie. Cela demande un peu de savoir-faire mais surtout la bonne méthode.

Vous pouvez toujours faire appel à un professionnel pour installer votre WC mais si vous êtes motivés et que vous souhaitez faire des économies, nous vous expliquons comment procéder pour la pose d’un WC classique  mais également d’un WC suspendu.

Comment installer un WC classique ou un WC suspendu ?

Installer un WC classique

Une fois que vous avez choisi le modèle de WC que vous souhaitez et que vous avez pris les mesures, vous allez pouvoir commencer la pose.

Pensez bien sûr d’abord à couper l’alimentation générale de l’eau de votre maison. Vous évitez ainsi tout risque d’inondation.

Enlevez l’ancien WC. Pour cela, dévissez le tuyau d’alimentation avec un tournevis.

Videz le réservoir du WC si besoin. Dévissez les vis de fixation qui sont posées sur la toilette et retirez le WC doucement. Prévoyez des serpillères car cette étape est souvent salissante. Nettoyez le manchon femelle avec un morceau de bois.

Vous devez maintenant assembler le nouveau WC. Pour cela, référez-vous tout simplement à la notice.

Il est possible que vous ayez à monter le mécanisme de la toilette avant de l’installer. Fixez le réservoir à la toilette.

Posez le WC contre le tuyau d’évacuation pour bien prendre les mesures. Prévoyez une dizaine de millimètres entre le mur et la cuvette. Vérifiez le niveau de la toilette avec un niveau à bulle.

A l’aide des trous qui se trouvent sur la toilette, prenez les mesures sur le sol pour savoir où cuvette-wc-a-poser-vergio (1)percer.

Retirez ensuite le WC et à l’aide d’une perceuse électrique, percez les trous.

Pour la pose des WC, vous allez devoir coller la pipe d’évacuation avec de la colle PVC.

Placez simplement une couche de quelques centimètres de PVC sur l’intérieur du conduit et enfoncez la pipe.

Laissez sécher environ 10 minutes et replacez le WC sur la pipe. Vous pouvez maintenant fixer la cuvette avec des chevilles et des écrous.

Masquez les écrous avec un cache-vis.

Vous devez maintenant relier le robinet flotteur à l’arrivée d’eau. Commencez par mettre un joint d’étanchéité sur le robinet flotteur.

Placez le robinet à l’intérieur de la cuve et faites le passer par le trou qui est prévu à cet effet. Serrez avec un écrou adapté et fixez un robinet d’arrêt sur le tout.

Il ne vous reste plus qu’à raccorder le robinet d’arrêt à un tuyau flexible et à raccordez celui-ci à l’arrivée d’eau.

Pensez à vérifier que chaque pièce de l’assemblage possède un joint d’étanchéité sinon vous risqueriez d’avoir des fuites.

Vous pouvez maintenant fixer le bouton poussoir et rallumer l’arrivée d’eau. Vérifiez que tout fonctionne correctement.

N’oubliez pas de fixer l’abatant et la pose de votre WC est terminée.

Recevez 3 devis gratuits

IMG_8522La pose d’un WC suspendu

De plus en plus tendance, le WC suspendu est un peu plus compliqué à installer.

Si votre mur d’adossement ne vous semble pas assez solide, choisissez un bâti-support autoportant, uniquement chevillé dans le sol par plusieurs points d’ancrage. Si votre mur est maçonné, un bâti fixé au sol et au mur suffit.

La plupart des bâtis permettent un réglage de hauteur de la cuvette. C’est pratique pour tenir compte de la morphologie des utilisateurs.

En règle générale, on compte 40 cm de haut. Présentez le bâti contre le mur et réglez les pieds en contrôlant l’horizontalité avec un niveau à bulle.

Repérez les points de fixation au sol, percez et chevillez. Les pieds seront vissés plus tard (quand le bâti sera fixé au mur).

En partie haute du bâti et de chaque côté, placez une longue vis et engagez de quelques tours dans l’entretoise qui sera fixée au mur.

Repérez les points de fixation au mur, déplacez le bâti et percez. Chevillez l’entretoise au mur et vissez. Pensez à vérifier la verticalité avec un niveau à bulle. Terminez enfin par le vissage des pieds du bâti.

Il faut maintenant raccorder le WC. Pour cela, mesurez la distance entre la sortie du coude d’évacuation et la culotte de la colonne de chute.

Le bâti est souvent livré avec un manchon d’adaptation que vous devez emboîter en sortie de coude d’évacuation. Sciez alors à dimension un tube de PVC rigide qui va aller se raccorder du manchon à la culotte de chute.

Vous allez maintenant vous occupez de la banquette technique. Sur le mur et à la hauteur souhaitée pour votre banquette technique, fixez un rail à l’horizontale.

A fleur du bâti et en façade, un rail chevillé au sol va recevoir les montants coiffés par un rail supérieur. Encadrez ensuite le bâti avec deux montants pour renforcer la rigidité de l’ossature à cet endroit.

Equipez le bâti de deux tiges filetées qui servent à la fixation de la cuvette et emboîtez provisoirement les caches cylindres sans les tuyaux de descente d’eau et d’évacuation.

L’habillage de la banquette sera réalisée ici avec du BA 13 hydrofuge. Repérez les passages des manchettes, des deux tiges filetées et de la plaque de déclenchement du réservoir.

Sachez qu’un gabarit est souvent fourni pour vus faciliter la tâche. Avec une scie cloche, percez les ouvertures circulaires et avec une scie sauteuse, le rectangle de la plaque de déclenchement.

Présentez la plaque de plâtre contre l’ossature et vissez pour habiller la façade de la banquette. Coiffez le dessus, vissez et jointez.

Pour l’installation de la cuvette, sachez que les manchettes qui permettent de raccorder la cuvette au réservoir et au coude d’évacuation sont équipées de joints à lèvres et sont introduites dans leurs orifices respectifs au dos de la cuvette.

Recevez 3 devis gratuits

Repérez et sciez à bonne longueur selon la méthode de la notice du fabricant. Une fois la découpe faite, ébavurez avec une feuille abrasive.

Engagez les manchettes et vissez les tiges filetées afin de régler leur longueur de sortie. Emmanchée la cuvette sur les raccordements et sur les tiges filetées.

Avec un niveau à bulle vérifier l’horizontalité et serrez les écrous. Une fois qu’elle est fixée, mettez du mastic silicone tout autour.

Il ne vous reste plus qu’à mettre en place les tiges de déclenchement de chasse et d’engager chacune d’entre elles dans son logement. Tournez d’un quart de tour pour les clipser.

Fixez la contreplaque et terminez par la pose de la plaque de déclenchement.

La pose de votre WC suspendu est maintenant terminée. Il ne vous reste plus qu’à vérifier que tout fonctionne correctement.

Devis Gratuits

Demandez 3 devis gratuits et sans engagement


Cliquez ici